Download E-books La Cité grecque PDF

By Gustave Glotz

Avec l. a. Cité vintage de Fustel de Coulanges, l. a. Cité grecque de Gustave Glotz reste l'un des plus importants ouvrages écrits sur l. a. société old. Cette superbe synthèse où sont pris en compte aussi bien les faits sociaux que les faits religieux, l. a. psychologie des individus comme les buildings économiques, a marqué d'un sceau indélébile notre picture de l. a. "cité grecque".

Écrit à los angeles fin des années 1920, à une époque où l. a. démocratie était attaquée par l'idéologie totalitaire, los angeles Cité grecque est un témoignage irremplaçable sur l'école politique de l'humanité qu'a été l'Athènes des Ve et IVe siècles. En voulant faire une histoire totale dépassant le basic alignement des faits, en questionnant le passé à l'aune du présent, Gustave Glotz reste ainsi un de nos maîtres à penser.

Show description

Read Online or Download La Cité grecque PDF

Similar Ancient Greece books

The Histories

Translated by way of Aubrey de Sélincourt with an advent and Notes by way of John M. Marincola. For greater than seventy years, Penguin has been the prime writer of vintage literature within the English-speaking global. With greater than 1,700 titles, Penguin Classics represents a world bookshelf of the easiest works all through background and throughout genres and disciplines.

Demosthenes and His Time: A Study in Defeat

This publication attracts on quite a lot of facts to check the background of Athens from 386 to 322 B. C. Taking a sympathetic view of the second one Athenian League, Sealey makes a speciality of the profession of Demosthenes to supply vital insights into Athenian politics and guidelines. Demosthenes skilled repeated setbacks in his early makes an attempt at public job, yet chanced on his challenge as a statesman within the clash with Macedon and accordingly grew to become the prime guy in Athens.

Greek Comedy and Ideology

In comedy, chuffed endings get to the bottom of real-world conflicts. those conflicts, in flip, go away their mark at the texts within the kind of gaps in plot and inconsistencies of characterization. Greek Comedy and beliefs analyzes how the constitution of historical Greek comedy betrays and responds to cultural tensions within the society of the classical city-state.

The Poetry of Sappho

This day, millions of years after her beginning, in lands distant from her local island of Lesbos and in languages that didn't exist while she wrote her poetry in Aeolic Greek, Sappho is still a huge identify between fanatics of poetry and poets alike,. Celebrated all through antiquity because the best Greek poet of affection and of the non-public lyric, famous specially for her limpid fusion of formal poise, lucid perception, and incandescent ardour, this present day her poetry is additionally prized for its uniquely vibrant participation in a dwelling paganism.

Additional resources for La Cité grecque

Show sample text content

Ils n’étaient qu’une minorité guerrière qui dut plus ou moins accommoder ses idées et ses associations aux habitudes de l. a. majorité qu’elle domina. Les Préhellènes, de tout temps sédentaires, avaient eux aussi, selon toute apparence, connu le régime du extended family gentilice : les ruines d’habitations spacieuses exhumées à Vasiliki, à Chamaizi et à Tirynthe, ainsi que les énormes tombes à tholos de los angeles Messara, fourniraient un commentaire rétrospectif aux passages de l’épopée où l’on voit demeurer avec Priam les soixante-deux petites familles dont il est le chef, avec Nestor ou Aiolos les ménages de leurs six fils et de leurs filles, avec Alkinoos ses six enfants, dont deux mariés nine. Mais, dans les events les plus avantagées du monde égéen, ce stade était dépassé depuis longtemps : on y trouvait de grandes agglomérations de familles réduites, le régime urbain et le gouvernement monarchique. l. a. Crète, notamment, renfermait des palais où des maîtres fastueux commandaient à des peuples nombreux et riches, des villes ouvertes aux voies bordées de maisons petites et contiguës. Dans les Cyclades, on voyait des fortifications, comme celles de Chalandriani à Syra et de Haghios Andréas à Siphnos, qui n’ont pu être construites que sur l’ordre de cooks puissants, pour défendre des populations assez denses. Sur le continent, los angeles grande voie qui mène de los angeles Thessalie aux extrémités du Péloponèse était parsemée de centres agricoles. Beaucoup étaient prospères ; Orchomène commençait à s’enrichir en gagnant des terres sur le lac Copaïs, travail qui nécessitait une main-d’œuvre considérable, et s’entourait de toute une escorte de bourgades nouvelles. En général, les hameaux et les villages se postaient près d’une butte qui servait de shelter en cas de guerre et où le chef réunissait auprès de lui les anciens pour prendre des résolutions communes. Ces éminences devaient être fortifiées pour l. a. plupart : les unes étaient entourées de simples palissades en bois, qui ont péri ; les autres, de murailles en pierre. Les guerriers achéens occupèrent les plaines les plus riches et les positions les plus fortes. Dans l’enceinte des citadelles s’élevèrent les palais des rois. Quand il y avait assez de position, on y joignait des maisons pour les principaux officiers et dignitaires. À Athènes, tout près de l. a. � forte demeure » où siégeait Ërechthée, se trouvait un petit groupe d’habitations plus modestes. À Mycènes, le périmètre fortifié fut même étendu, vers le milieu du XVe siècle, de manière à englober le cercle de l. a. métropole royale. Au pied de ces collines, étaient entassées les cabanes où vivaient les paysans et les serfs, avec les artisans et les marchands qui pourvoyaient à leurs besoins. Il y avait là quelquefois une agglomération assez considérable, des villages qui se rejoignaient en une véritable ville. Quand l. a. state of affairs était favorable, le seigneur perché sur son nid d’aigle prélevait strength péages sur les étrangers de passage, et par l. a. croisée des chemins los angeles inhabitants affluait. C’est los angeles ville haute qu’on appelle d’abord polis (πόλιϛ ou πτολίεθρν), tandis que l. a. ville basse est l’asty (ἄστυ).

Rated 4.35 of 5 – based on 23 votes